Intervenantes 2017

Conférencière + intervenantes à la table ronde

Louise St Arnaud

Professeure/chercheure – Université Laval à Québec, Canada :

Les nombreux défis auxquels les femmes chefs d’entreprises sont confrontées soulèvent de nouvelles questions de recherche, notamment concernant leurs modes d’investissement au travail, de leadership et de coopération dans leurs différentes sphères de vie. Or, peu d’études permettent d’en comprendre les enjeux non seulement sur le développement de leurs entreprises au plan économique, humain et social mais aussi, en termes d’accomplissement de soi et d’émancipation. Au Canada et en France, les gouvernements multiplient les initiatives et les mesures politiques pour favoriser la création d’entreprises alors que les universités et les écoles de management développent de nouvelles formations en entrepreneuriat. Malgré l’ampleur du phénomène et l’importance économique et sociale qu’il présente, il demeure un important décalage entre l’intérêt porté à l’entrepreneuriat des femmes cheffes d’entreprises et l’importance des projets de recherches et des publications sur le sujet. Or, bien que les femmes chefs d’entreprises aient en général tendance à nier toute spécificité féminine à leur métier, elles sont nombreuses par ailleurs à faire état de différences par rapport aux hommes dans leur style de gestion, notamment en ce qui concerne les relations personnelles à savoir, un leadership plus coopératif, à l’écoute de l’autre et plus apte à favoriser le consensus. Qu’elles soient « créatrices », « repreneuses » ou « héritières », l’aventure entrepreneuriale des femmes chefs d’entreprises va bien au-delà du projet professionnel. C’est un projet de vie qui met à l’épreuve la subjectivité et engage non seulement un rapport à soi-même, une occasion s’accomplir, mais aussi le pouvoir de créer des liens de coopération, d’engager des façons nouvelles de produire, de créer du lien et de transformer le monde. Le but de la recherche consiste à comprendre de manière spécifique et approfondie le travail des femmes chefs d’entreprise françaises et québécoises, les défis et les enjeux rencontrés de même que les stratégies utilisées pour mener à terme ce projet entrepreneurial en articulation avec d’autres projets de vie. Dans un premier temps, notre recherche recueillera des réponses à nos questions par le biais d’entrevues individuelles et dans un deuxième temps, ces données obtenues seront validées et discutées à l’aide d’entrevues de groupe. La richesse et la diversité des résultats recueillis permettront un espace de discussion et d’échange en France et au Québec entre les femmes entrepreneures. Ensuite, ces entrevues permettront de produire un rapport de recherche détaillé qui sera diffusé sur les sites internet des chercheurs. Afin de transmettre les résultats au plus grand nombre de personnes possibles, des articles seront publiés dans des revues et journaux scientifiques internationaux de même que dans des revues professionnelles et spécialisées s’adressant aux entrepreneures françaises et québécoises. Les résultats seront présentés lors de colloques nationaux et internationaux à la communauté scientifique et aux étudiants ainsi qu’auprès de personnes travaillant dans le milieu entrepreneurial et dans le milieu des affaires. La recherche contribuera à apporter de nouvelles connaissances et à renouveler les connaissances existantes dans le champ de recherche entrepreneurial québécois et français. De plus, un partenariat sera possible entre plusieurs personnes de milieux différents (le milieu des affaires, le milieu scientifique, milieu universitaire) tant en France qu’au Québec. Enfin, cette étude permettra d’aider les femmes chefs d’entreprise dans l’accomplissement de leurs projets et dans leurs efforts d’articulation des exigences entre la vie professionnelle et la vie privée.

Intervenantes à la table ronde

Sylvie BlanchonSylvie BLANCHON :

  • DAF & DRH chez ROULEAUX PACK (Mécanique – 75 salariés à BOEN S/LIGNON)
  • Dirigeante du cabinet TRIADE (conseil et prestation RH pour TPE/PME)
  • Présidentes du club d’entreprises For’Act
  • Membre du bureau du Medef Loire-Sud
  • Membre du conseil d’administration du groupement d’employeurs Parta’GE

Une phrase qui lui ressemble : « La féminité n’est pas une incompétence . Ce n’est pas non plus une compétence. » de Françoise Giroud

 

Anne-Sophie PANSERI :

  • PDG de MAVIFLEX (PME lyonnaise – fabrication de portes et fenêtres en métal)
  • Présidente Nationale des FCE (Femmes Chefs d’Entreprises – réseau féminin international)

Une phrase qui lui ressemble : En 2017, ne suivez pas les routes toutes tracées. Au contraire, allez là où il n’y a pas de route, et commencez à creuser le chemin.

 

MarlèneMarlène GALLIEN

Une phrase qui lui ressemble : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie » Confucius Philosophe

 

Lucie DEVILLE :

Une phrase qui lui ressemble : « tous les rêves peuvent devenir réalité, il faut juste avoir le courage de les poursuive »

 

Gisèle RIVIERE-TERROLLE (animatrice de la table ronde) :

Une phrase qui lui ressemble :  « Le développement des projets dépend en grande partie, de la force du mental. J’ai une grande confiance, dans la capacité féminine, à mettre en œuvre cette qualité de savoir-être. »

 

Chaque année, l’intégralité des bénéfices est reversée au collectif de femmes réalisant le buffet : les Délices Colorés : lesdelicescolores@gmail.com

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer